Analyse économique ex-post de l'adoption d'une innovation hydro-agricole : le rôle des préférences et des perceptions en milieu rural africain - Rahim Ouedraogo

There is no translation available.

L’adoption des innovations par les agriculteurs est un sujet de recherche relativement ancien mais qui reste d’actualité, surtout en Afrique. Les agriculteurs africains adoptent assez peu les innovations proposées par la recherche. Les économistes ont surtout porté leur attention sur l’influence des caractéristiques des ménages tels que l’âge du chef, la taille du ménage ou l’accès aux facteurs de production. Beaucoup soupçonnent que des facteurs dits psycho-sociaux comme les préférences et les perceptions influencent fortement les choix des producteurs africains.

Un cas récent semble conforter ces impressions. Depuis quelques années, la recherche agronomique du Burkina Faso propose une innovation : l’irrigation de complément à partir de petits bassins. L’idée est d’irriguer les cultures pendant les séquences sèches de la saison des pluies. Or, très rares sont les agriculteurs qui arrosent leurs cultures pendant la saison des pluies. Les raisons données sont généralement d’ordre social ou psychologique voire religieux. Pour aider à la diffusion de cette innovation, le gouvernement a proposé une petite subvention individuelle pour le creusement de plusieurs milliers de bassins. L’adoption a été assez importante.

Dans cette thèse, le doctorant tentera de déterminer l’importance des préférences et des perceptions dans l’adoption de cette innovation. Pour cela, il cherchera à répondre à trois questions. 1) Pourquoi certains producteurs ont creusé des bassins alors que l’incitation économique proposée semblait modique ? 2) Quels sont les facteurs qui expliquent l’utilisation des bassins, une fois creusés ? 3) Quel a été l’impact économique et alimentaire de cette adoption ?

Dans un premier temps les théories économiques et sociologiques proposées pour expliquer l’adoption des innovations sont mobilisées. Ensuite une enquête qualitative sera réalisée auprès de groupes d’agriculteurs. Les théories et les enquêtes qualitatives serviront de base à la construction d’un modèle conceptuel adapté au contexte étudié. Une enquête quantitative réalisée auprès d’un échantillon d’adoptants et d’un échantillon témoin permettra de fournir les paramètres du modèle. Des analyses économétriques seront réalisées sur cet échantillon pour identifier quels sont les facteurs qui expliquent l’adoption de l’innovation.

 

 bassin de stockage de leau pour lirrigation complmentaire au BF
 © Bruno BARBIER - Bassin de stockage de l'eau pour l'irrigation complémentaire au Burkina Faso

 

Mots clés : Innovation agricole, Adoption, Irrigation d’appoint, Agriculteurs, Bassins de collecte d’eau de ruissellement.

 

Additional Info

  • Contact:

    Doctorant : Rahim OUEDRAOGO 
    Téléphone : + 33 4 67 16 64 87 
    E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

  • THESIS INFORMATION:

    École Doctorale : EDEG-Montpellier
    Directeur de thèse : Marielle MONTGINOUL
    Encadrant : Bruno BARBIER
    Date Début : 11/12/2018
    Date de soutenance : 12/2021

  • Team(s) of Joint Research Unit concerned:

    PRS

SHARE

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer