Vendredi Découverte - Aménagement de l’espace oasien à foggara face aux changements des conditions hydrogéologiques et socio-économiques. Cas des oasis de Touat, Gourara et Tidikelt (Sahara algérien) - Salem Idda

Salem Idda, Enseignant chercheur en géographie à l'université de Adrar présentera ses travaux de thèse le 11 octobre 2019, en salle « Orient » (Campus Irstea - Bâtiment MINEA).

Cette thèse intitulée "Aménagement de l’espace oasien à foggara face aux changements des conditions hydrogéologiques et socio-économiques. Cas des oasis de Touat, Gourara et Tidikelt (Sahara algérien)" a été réalisée en partie à G-EAU en collaboration avec Marcel Kuper et Bruno Bonté et soutenue en Février 2019.

 

Résumé : (version détaillée dans le document ci-contre)

Depuis environ cinq décennies, le Sahara algérien fait l’objet de multitudes interventions qui visent l’amélioration des conditions de vie de la population locale, l’intégration des territoires de sud dans le territoire national et le développement d’une agriculture saharienne qui peut contribuer à atteindre l’autosuffisance alimentaire de l’Algérie.  Dans les zones de Touat, Gourara et Tidikelt, de nouveaux périmètres de mise en valeur agricole ont été mis en place à côté des anciennes oasis.  Ces dernières se distinguent du système d’irrigation communautaire des foggaras mis en difficulté après l’introduction des forages exploitant l’eau souterraine pour l’irrigation de manière intensive et les mutations profondes qui ont touché aux différents aspects de la vie oasienne. Cette nouvelle situation a été accompagnée d’un discours sur le déclin des foggaras et, par conséquent, de l’agriculture oasienne « traditionnelle » considérées incapables de faire face aux transformations sociales, économiques et environnementales récentes. Ce travail s’inscrit en faux contre cette thèse du déclin des foggaras et souhaite explorer non seulement les ruptures mais aussi les continuités du système oasien à foggara. L’objectif de cette thèse est d’analyser les fondements de la résistance du système oasien à foggara à la lumière des transformations sociales, économiques et environnementales récentes.  Cette recherche vise en particulier à démontrer les conditions qui ont permis la durabilité de l’agriculture dans ces régions, et contribuer au renouveau de l’agriculture saharienne, traditionnelle et moderne, dans le contexte d’Adrar.

 

Mots clés : oasis - foggara – institutions – agriculture saharienne – Adrar.

Télécharger les pièces jointes :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer