Évolution des usages de l'eau dans un contexte de sécheresse : Disponibilité de l'eau du point de vue hydrologique et social dans le nord-est du Brésil - Fajr Fradi

res quixeramobim 1 © Réservoir du Quixeramobim, Juillet 2018, Fajr Fradi, Funceme
 
 
Le nord-est du Brésil est une région semi-aride qui connaît fréquemment des épisodes de sécheresses sévères, liées à la fois à la variabilité des précipitations et à l'intervention humaine. Au fil des ans, les usagers d'eau ont créé leurs propres systèmes d’eau afin de répondre aux besoins de leurs usages comme des formes d’adaptation pour ces épisodes de sécheresse. Cela a produit un réseau très dense où le suivi individuel serait coûteux et long. C'est pourquoi, il n'existe actuellement aucune base de données qui les documente. A l’échelle du bassin versant, ces différents systèmes semblent avoir des paradigmes concurrents en termes de disponibilité en eau, ce qui conduit éventuellement à des communautés plus vulnérables à la sécheresse. Cependant, par manque de données, ces interactions entre ces systèmes ne sont toujours pas bien définies, ce qui augmente l'incertitude en matière d’étude de la résilience à la sécheresse.
 
 
res quixeramobim 2 © Réservoir du Quixeramobim, Décembre 2019, Wellington Oliveira, Funceme
 
Dans ce contexte, l'objectif de cette thèse est d'établir une approche de suivi des ressources en eau, à l’échelle du bassin versant, pour des bassins non jaugés avec un réseau dense de ressources en eau interconnectées. À cet égard, le travail de thèse aborde la question de recherche suivante : Quel type de système d'information peut-on construire pour comprendre la résilience à la sécheresse, au niveau du bassin versant, dans le contexte du nord-est du Brésil ? Cette question sera traitée à travers une approche à deux niveaux. À un premier niveau, on se concentre sur un événement de sécheresse : on suggère de combiner la modélisation socio-hydrologique, les outils de télédétection et les indicateurs spatiaux pour évaluer l'évolution de la résilience à la sécheresse pendant cet événement de sécheresse. À un second niveau, on étudie l'évolution de la résilience à la sécheresse à travers une série des épisodes de sécheresse consécutives, de durée et de sévérité différentes, ce qui représente le contexte de la zone d'étude.

 

Mots clés : Sécheresse, socio-hydrologie, usage de l'eau, disponibilité de l'eau, télédétection, indicateur régional, Brésil

Informations supplémentaires

  • Contact:
    Doctorant : Fajr Fradi
    Adresse postale : Av. Rui Barbosa, 1246 - Aldeota, Fortaleza - CE, 60115-221, Brésil
    Téléphone : 85998380363
    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • INFORMATION THESE:
    École Doctorale : GAIA
    Directeur de thèse : Christian Leduc - Co-Directeur : Eduardo Martins
    Encadrants : Sylvain Massuel et Julien Burte
    Date Début : 28/04/2020
    Date de soutenance : XX/XX/2022
  • Equipe(s) de l'UMR concernée(s):
    Socio-Hydro
SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inrae

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer