2022 - Géographie - Territoires de l'Eau - Cambodge - CDD 18 mois à compter du 1er novembre 2022

La structure que vous allez rejoindre

L’UMR G-EAU  basée à Montpellier est une unité de recherche reconnue internationalement pour ses recherches interdisciplinaires sur la gouvernance des ressources en eau en Europe et dans les pays du Sud.

L’UMR a six tutelles (IRD, CIRAD, INRAE, BRGM, InstitutAgro et AgroParisTech) et regroupe une centaine de chercheurs, ingénieurs et techniciens permanents et une cinquantaine de doctorants et post-doctorants. Nous conduisons des recherches sur les dynamiques des territoires sociohydrologiques, et concevons et évaluons des outils en appui à la mise en œuvre de politiques publiques innovantes dans le secteur de l’eau. Nous contribuons aussi très activement à de nombreuses formations interdisciplinaires dans le domaine de l’eau, à Montpellier et au-delà. L’UMR se caractérise par une atmosphère de travail conviviale et stimulante sur la base d’échanges réguliers et ouverts.

Le Cambodge constitue l’un des chantiers de recherche principaux de l’UMR dans les pays du Sud. Depuis plus de 6 ans, les agents de l’UMR et leurs partenaires de l’Institut de Technologie du Cambodge et de l’Université Royale d’Agriculture y conduisent des recherches interdisciplinaires sur les dynamiques socioenvironnementales à l’œuvre dans les plaines inondables cambodgiennes et notamment dans le haut delta du Mékong qui fait l’objet d’investissements massifs de la part du gouvernement du Cambodge et de ses partenaires techniques et financiers.

Vous vous insérerez dans une équipe interdisciplinaire et aurez l’opportunité d’effectuer des missions au Cambodge où vous interagirez avec les partenaires, les agents en poste ou en mission et la représentation IRD.

Une mission attractive

Le haut delta du Mékong au Cambodge offre un double contraste saisissant par rapport au reste de la plaine deltaïque située au Vietnam. A l’inverse du ‘delta Vietnamien’ qui a fait l’objet de nombreux investissements visant à un contrôle accru des ressources en eau à des fins d’intensification agricole et pour limiter les impacts des inondations, les paysages du haut delta du Mékong changent du tout au tout entre une saison des pluies durant laquelle plusieurs mètres d’eau les recouvrent à perte de vue et une saison sèche durant laquelle l’eau vient à manquer pour la riziculture irriguée - l’activitée principale des agriculteurs. C’est aussi une région qui a fait l’objet de très peu de travaux de recherche à l’inverse du delta vietnamien dont les aménagements hydroagricoles ont été fortement étudiés, y compris dans leurs dimensions politiques (Biggs, 2008). Pourtant, le haut delta du Mékong au Cambodge fait l’objet de transformations extrêmement rapides et drastiques en lien avec des modifications dans les modes d’accès et d’utilisation des ressources en eau: construction et/ou réhabilitation de périmètres irrigués dans le cadre d’une coopération sino-cambodgienne ayant des dimensions géopolitiques dépassant le secteur de l’eau; multiplication des forages et recours aux eaux souterraines pour pallier au manque d’eau en saison sèche...

Vous inspirant de l’approche dite de “socio-hydrologie” portée par le collectif G-EAU (Massuel et al., 2018), dans la continuité du projet ANR DOUBT mené dans la province de Kandal (Venot and Jensen, 2021), et en lien avec les activités menées dans le cadre du projet COSTEA, ce post-doctorat aura pour objet d’étudier les transformations des territoires socio-hydrologiques (Barreteau et al., 2016; Boelens et al., 2016) du haut delta du Mékong au Cambodge - avec un focus sur la province de Prey Veng, en portant une attention particulière aux liens complexes entre projets d’aménagement, politiques publiques et matérialité de l’irrigation (Ivars et Venot, 2018).

Vous réaliserez des enquêtes qualitatives et/ou ethnographique avec les acteurs qui façonnent ces territoires (agriculteurs, pêcheurs, responsables et élus locaux, agents de ministères sectoriels et d’agences de développement, entrepreneurs privés) et analyserez en quoi et comment les changements dans les modalités d’accès et d’usages de l’eau à des fins d’irrigation participent de reconfigurations territoriales et soulèvent des questions de justice environnementale.

Dans un deuxième temps, vous inspirant des outils développés par les chercheurs de l’UMR G-EAU (Venot et al., 2022), vous pourrez proposer des approches participatives visant à “accompagner” ces reconfigurations territoriales dans une perspective de durabilité et de justice - notamment en mettant en discussion les re-distributions des risques environnementaux et de santé publique que peuvent entrainer certains projets d’aménagements du haut delta du Cambodge.

Votre future équipe

Vous travaillerez sous la direction de Jean-Philippe Venot, géographe de l’environnement et directeur adjoint de l’UMR G-EAU, et rejoindrez une équipe interdisciplinaire mêlant sciences sociales et sciences environnementales.

Le profil que nous recherchons

Vous avez développé les compétences suivantes :

  • Expérience d’un ou plusieurs terrains dans les pays du Sud, en particulier en Asie du Sud-Est.
  • Excellente maîtrise des techniques d’enquête en sciences sociales, y compris avec traduction.
  • Maîtrise de l'anglais indispensable (écrit et oral - Niveau C1 minimum).
  • Bonnes capacités rédactionnelles en français et en anglais (articles scientifiques).
  • Une expérience préalable en recherche participative ou transdisciplinaire serait un atout.

Vous faites preuves des qualités humaines suivantes :

  • Bonnes capacités d'organisation.
  • Esprit d’initiative et capacités de travail en autonomie.
  • Capacité à travailler en équipe dans un contexte interdisciplinaire, notamment en hydrologie.  

Vous possédez un diplôme de niveau 8 - Doctorat dans les domaines suivants: géographie humaine, sociologie ou anthropologie appliquée à l’environnement, political ecology, études du développement.

L'IRD, un Institut qui donne du sens à votre carrière

Votre mission au service d’une science engagée pour un futur durable :L’IRD en 230 secondes

Pour candidater, envoyez votre CV et lettre de motivation à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La date limite pour candidater est le 30 septembre 2022, les entretiens prévus la première semaine d'octobre et la prise de poste est envisagée le 1er novembre 2022.

SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer