Août 2024 - Offre de thèse - Quels outils et instruments économiques pour une gestion durable de la ressource en eau karstique ? Étude de cas du karst du Lez.

Les réserves d'eau souterraine sont particulièrement touchées par les changements globaux, avec une diminution de -2,1 mm/an sur la période 2003-2022 (Xanke & Liesch, 2022), résultant de la modification de la répartition spatio-temporelle des précipitations (Tramblay et al., 2021) et d’une pression anthropique souvent accrue (croissance démographique, irrigation…) ou modifiée du fait de changements d’occupation et d’utilisation des sols (déforestation, imperméabilisation, etc.) (Boisson et al., 2022). C’est en particulier le cas des ressources en eau souterraine karstiques, qui représentent un atout pour ses usagers, tout événement pluvieux pouvant être s’infiltrer directement dans le réseau de drainage souterrain. Or les enjeux liés aux usages de ces ressources sont cruciaux pour 1,2 milliard de personnes qui habitent en zone karstique à travers le globe (Chen et al., 2017).....

Cette thèse a pour ambition d’identifier les outils et instruments qui permettraient de gérer durablement un socio-hydrosystème karstique sous changement climatique.

Pour plus d'informations : cliquez ici

 

Conditons matérielles :

  • Le ou la doctorante bénéficiera d’une bourse de thèse sur une durée de 3 ans. La date de démarrage est prévue au 1er novembre 2024.
  • La directrice de thèse (Marielle Montginoul, INRAE) supervise l’ensemble des activités ; la coencadrante (Noémie Neverre, BRGM) participera étroitement à l’encadrement de la thèse
  • Le ou la doctorante sera hébergée dans les locaux de l’UMR G-Eau à Montpellier (site de Lavalette).
  • Le ou la doctorante aura un bureau et sera dotée d’un ordinateur. Il ou elle pourra se déplacer avec les véhicules de service. Ses frais de missions seront pris en charge. Plus généralement, il ou elle aura accès à tous les moyens nécessaires à la bonne réalisation de son projet de thèse.

Profil et compétences recherchées pour postuler :

  • Formation recommandée : master en économie / économie des ressources et de l’environnement.
  • Connaissances et compétences souhaitées : des compétences avérées en économie de l’environnement ; une formation aux enquêtes et à la conduite d’ateliers ; des compétences en modélisation économique ; une connaissance du contexte de la gestion de l’eau.
  • Aptitudes recherchées : une motivation pour la recherche ; un intérêt et expérience pour le travail en équipe et pluridisciplinaire ; un goût pour le travail de terrain et les échanges avec les acteurs de terrain ; des capacités rédactionnelles et de synthèse ; une autonomie et réactivité, rigueur ; une maîtrise du français; une capacité à rédiger en anglais ; une maîtrise de logiciels statistiques (particulièrement « R ») ; une expérience ou un attrait pour la programmation scientifique (Python, GAMS…).

Pour postuler :

Envoyer un CV et une lettre de motivation étendue à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Nous souhaitons que dans la lettre de motivation, en plus de l’expression de la motivation, le ou la candidate présente la manière dont il ou elle a compris le sujet et défende son adéquation au poste.

!!! Date limite pour postuler : 20 août 2024

SHARE
FaLang translation system by Faboba
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer