There is no translation available.

Bourse doctorale pour une thèse intitulée : « L’eau des Régions ». La gouvernance des territoires de l’eau en Occitanie au prisme d’un nouveau paradigme hydrologique régional ? (Acronyme : RégiEaux)

 

Le laboratoire Art-Dev (UMR 5281), propose une allocation de recherche doctorale.

 

Description du projet : En contexte de changement climatique et d’incertitudes multiples, les institutions régionales se doivent (i) d'innover et d'inventer de nouvelles modalités de gestion et de gouvernance adaptées à une nouvelle répartition spatiale et temporelle des ressources en eau et (ii) d'être susceptibles d’articuler urgence, temps plus long et incertitudes. Ces questions se posent en termes de compétences, moyens (techniques, financiers, opérationnels), pouvoir, et légitimité, en réponse à une nouvelle répartition spatiale (administrative) et politique des rôles et responsabilités dans tous les aspects de la gestion de l’eau, tout en prenant en compte les questions de solidarités, territoriales mais aussi inter et intra sectorielles et inter-générationnelles. Les questions articulant eau et changement climatique mettent ainsi en tension la gestion et la gouvernance du grand cycle de l’eau et des bassins et des nappes sur les dimensions biodiversité (continuité écologique, débits réservés...), énergie (centrales nucléaires, centrales hydroélectriques), productives (irrigation, tourisme, industrie, etc.) et nécessitent des arbitrages en termes de hiérarchie et de priorités.

La région Occitanie témoigne d’une configuration singulière de ces territoires de l’eau. D’un côté, des bassins versants côtiers souvent de petite taille, sensibles aux variations extrêmes des débits qui débouchent sur une façade littorale très urbanisée et touristique composée de lagunes. De l’autre, une infrastructure hydraulique de transfert d’eau depuis le Rhône, (le canal de compagnie National d’aménagement du bas Rhône et du Languedoc, BRL) qui vient les traverser de manière orthogonale et pour certains d’entre eux, comme le bassin de l’Or, fournir près des 2/3 de l’ensemble des volumes d’eau tous usages confondus. Enfin, ces bassins sont tous couverts par des SAGE et/ou des contrats de bassin pilotés par des EPTB et disposant également d’une couverture par les dispositifs de coopération intercommunale. Dans ce contexte et au regard de cette configuration quelle est la place des régions dans ces processus de circulation et de partage multiscalaires des ressources en eau ? Quels sont les choix effectués par ces institutions en termes d’instruments d’action publique de gestion et de modalités de gouvernance ? Quelles sont les configurations territoriales et d’acteurs ainsi que d’accès/partage des ressources qui en résultent ?

Pour la région Occitanie, cadre géographique de cette thèse, ces questionnements généraux peuvent se décliner selon la problématique suivante : comment « moderniser » une infrastructure de transfert d’eau issue de l’après-guerre afin de faire face aux enjeux liés aux changements globaux dans une environnement institutionnel marqué par le poids des objectifs des directives européennes, la poursuite de la décentralisation, et son appartenance à deux Agences de bassin aux orientations parfois difficilement conciliables  ?

 

Objectif de la thèse : (1) Reconstituer l’évolution des ressources et la trajectoire de la gouvernance de l’eau au sein de cet espace régional depuis le milieu du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui, avec une attention particulière portée au rôle historique de BRL ; (2) Analyser la place et les conséquences des différentes lois de décentralisation ; (3) Comprendre comment les enjeux actuels et futurs sont pris aujourd’hui en main par l’institution régionale, avec quels effets sur les jeux d’acteurs et l’accès/partage des ressources ?

 

Profil du candidat : Le/la candidat-e choisi-e doit être titulaire d'un master en sciences humaines et sociales (histoire, géographie, sciences-politiques, géographie, gestion…) et/ou en sciences de l’environnement (au sein d’une école d’ingénieurs) à la date du début de la thèse (Septembre 2022). Iel devra avoir, de préférence, des compétences en analyse des politiques publiques, en systèmes d'information géographique/cartographie, et une appétence pour le travail sur des sources historiques.

 

Description du poste : La travail comprend des campagnes de terrain avec des interviews d’acteurs divers, une recherche bibliographique approfondie, des rapports et la rédaction de publications évaluées par des pairs. Une collaboration avec d'autres projets en cours est attendue ainsi que la participation à des réunions et conférences nationales et internationales.

 

Informations complémentaires :
Le contrat doctoral de trois ans est co-financé par la région Occitanie et l’Université Paul Valéry – Montpellier III et débutera en Septembre 2022. L'étudiant(e) sera co-encadré(e) par Stéphane Ghiotti, Directeur de recherche au CNRS, et François Molle, Directeur de recherche à l’IRD.

Contact pour plus d'informations : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. et This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

L'examen des candidatures débutera le 10 Juillet 2022 et les candidats sélectionnés pour un interview seront connus le 15 Juillet.

Le résultat final sera annoncé courant Août. Les candidatures, comprenant un CV et une courte lettre de motivation, doivent être soumises par email à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Stéphane Ghiotti et François Molle.

Christina Orieschnig will soon defend her PhD thesis entitled "Leveraging Remote Sensing, Field Surveys, and Numerical Modelling to Understand the Prek System of the Cambodian Mekong Delta - From Hydrological Processes to Ecosystem Services".

The defense will take place on July 07, 2022 from 9:30 am at the Institut Agro de Montpellier (Amphi 208), 2 place Viala, 34060 Montpellier,

and remotely via the following link: https://www.youtube.com/c/AudiovisuelSupagro

 

Come and join us!

 

Abstract:

This thesis provides insights into the hydrological processes in the Cambodian Mekong delta, as well as their relationship to ecosystem services from which the local population benefits. In particular, the role of the Prek channels is examined. First constructed during the period of the French protectorate in the early 20th century, these channels diverge perpendicularly from the Mekong and its deltaic distributary, the Bassac, and provide a connection between the river mainstream and its low-lying floodplains by breaching the elevated river banks. The aim of this thesis is to assess how large-scale changes in the Mekong basin, such as climate and land use change, as well as hydropower development, are reflected at a local scale in its delta. It also aims to elucidate how local infrastructure such as Preks catalyzes these processes and could help mitigate negative effects of future scenarios.


To address all of these research questions, a multi-method approach was chosen. First, a thorough literature review of the complex challenges facing the Mekong basin and its delta was carried out. Subsequently, an analysis of long-term trends in water levels, precipitation patterns, and inundation extents and dynamics at the scale of the Cambodian Mekong delta is provided. Water level time series at four hydrological stations maintained by the Mekong River Commission (MRC) are subjected to a trend and break point analysis. Furthermore, precipitation data from three in-situ stations, as well as remotely sensed CHIRPS data are compared. Inundation extents are assessed on the basis of a new model developed in the course of this thesis: WAFL - Water Level Flood Link. WAFL uses in-situ water level time series and inundation maps derived from Sentinel-1 and -2 images taken between 2017 and 2020, and establishes a correlative link between them, accounting for flood propagation delays and attenuation.


It can then be used to reconstruct past inundation extents based on water levels, overcoming spatial data sparsity. It is able to reconstruct earlier events (floods in the 1990’s and 2000s) with good accuracy, in comparison to historical Landsat-derived maps. This indicates that long-term changes of flood patterns are mostly due to shifts in boundary inflow, rather than in the local configuration of the link between the river
and its floodplains. Overall, average inundation durations have declined by 19 days and the incidence of inundations in the early wet season (July and August) has decreased by an average of to 21 Furthermore, fieldwork was carried out in a case study area on the banks of the Bassac river, which encompasses ten Preks. Local stakeholders, such as farmers and village chiefs, were interviewed to gain a better understanding of the ecosystem services linked to local hydrological processes, and the capacity in which the Preks catalyze these processes. The interviews also served as a basis to characterize typical cropping patterns and practices, from irrigation to average and maximum yield. To further enhance the understanding of the role of the Preks for local communities and agricultural practices archival research was undertaken. In addition, local land use and its variations depending on the spatial configuration of hydrological processes and Preks was analyzed using a land use - land cover (LULC) classification based on Sentinel imagery and a supervised Gradient Tree Boosting machine learning approach.


Finally, to formalize the understanding of the role of Preks for local hydrological processes and ecosystem services in the Cambodian Mekong delta, and to simulate future scenarios, a numerical model was constructed in Python. It uses the data generated through interviews, literature research, and remote sensing analyses as input and simulates four future scenarios with respect to local climate variables, the configuration of Prek channels and river water levels, the latter depending on basin-wide climate change and hydropower development. Flood-related and non-flood related ecosystem services were simulated separately, to central role of annual monsoon inundations. The results show that under likely future precipitation, temperature, and water level patterns, agricultural production is set to decrease, but that this decrease could be compensated by Prek rehabilitation.

There is no translation available.

C’est l’association d’une production agricole et électrique avec des panneaux solaires. 

Les panneaux, outre la production électrique, permettent une protection partielle des cultures contre les excès du climat, avec un objectif de réduire l’évapotranspiration et donc les consommations d’eau. La qualité de certaines productions à haute valeur ajoutée (fruits, légumes, vigne) peut s’en trouver améliorée.

Page 1 of 38
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer