WATERS - WATer, Environment, Resources and Societies

La Key Initiative MUSE (KIM) MUSE WATERS a pour objectif de renforcer la structuration et le niveau d’excellence de la communauté « Eau » et d’accroître la visibilité internationale de la thématique EAU autour du continuum recherche – formation – entreprises, attirant ainsi les meilleurs scientifiques et les meilleurs étudiants...

Pour en savoir plus, cliquez ici

L'UMR G-EAU propose le sujet de thèse suivant :  "Information et consentement à payer (CAP) pour l’exploitation d’une ressource commune : Une étude expérimentale de terrain appliquée aux groupements de développement agricole (GDA) tunisiens"

LABORATOIRE :
UMR G-Eau
Directeur : Olivier Barreteau
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : +33 4 67 4 67 16 64 39
Adresse postale : UMR G-Eau, 361, rue Jean-François Breton, 34196 Montpellier Cedex 5, FRANCE

DIRECTEUR(S) DE THESE :
Stefano Farolfi (UMR G EAU), Tél : +(33) 4 67 16 64 93 ; courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Marc Willinger (UMR CEE-M LEEM), Tél : +(33) 4 34 43 25 19; courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Encadrement sur place: Sylvie Morardet (UMR G EAU Irstea), Tél : +33 4 67 04 63 49, courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour en savoir plus, veuillez télécharger le document ci-contre.

dispositif reutphoto : © Ait-Mouheb N.

 

 

Le projet concerne la mise en place et le suivi d’une plateforme expérimentale permettant d’étudier la faisabilité technique et d’évaluer les impacts agronomiques, sanitaires et environnementaux d’une filière de réutilisation des eaux usées traitées par l'irrigation en goutte à goutte, dans le but de réduire la pression de pollution sur le milieu sensible.

Le dernier séminaire labellisé IM2E Sciences Sociales a été organisé par le Centre d’Economie de l’Environnement de Montpellier (CEE-M). Nous avons eu le plaisir d’assister à une présentation de

  • Philippe Le Coent, le vendredi 13 avril 2018 de 11h à 12h30, au centre de documentation Bartoli (salle Tétris) situé au 26 sur le campus de SupAgr

 

  •  Titre: Heterogeneous Impacts of Social Comparison Nudges on Farmer's Water Consumption:  Evidence from a Randomized Control Trial using Smart Meters.

 

  • Abstract : There has been considerable interest recently in the ability of social comparison nudges to trigger changes in environmentally-related behaviors. Whether social comparison nudges can influence the behavior of professional economic agents such as farmers or firms is still unclear. In this paper, we report the effects of a randomly allocated social comparison nudge on the water consumption of farmers in South-West France. We find heterogeneous effects, with the nudge increasing the proportion of farmers consuming water, but also decreasing extreme consumption, although this last effect is estimated with much less precision. To our knowledge, we provide the first evidence of a boomerang effect of a social comparison nudge in the context of professional economic agents.

Le manuscrit du dossier d’Habilitation `a Diriger des Recherches (HDR) s’intitule : ”Analyse d’incertitude et conception optimale avancées en estimation variationnelle (assimilation de données)”, par Igor Gejadze. Il est basé sur une série d’articles de l’auteur couvrant la période 2008-2017, qui sont sélectionnés à partir de la liste de publication complète sur la base d’un sujet commun, comme en témoigne le titre.

L’anticipation des risques est une des trois priorités exprimées dans le RPO (Référentiel Pluriannuel d'Objectifs) du TR (Thème de Recherche) Arceau 2014-2018. Le travail de thèse proposé vise à améliorer une approche d’anticipation des crues en milieu non-jaugé, appliquée sur l’ensemble du territoire national français (méthode AIGA implantée dans le service « Crues Soudaines » du Schapi : Vigicrue Flash – début 2017).

Cette approche, basée sur une modélisation hydrologique distribuée à la maille de 1 km², alimentée par l’information des radars météorologiques, présente des marges d’amélioration sur deux points particuliers que l’on veut aborder dans ce travail de thèse :
- la pertinence en « descente d’échelle » ou « désagrégation spatiale », c'est-à-dire lorsque l’on applique la méthode sur des sous-bassins non-jaugés. Cela passe par un calage et une régionalisation des paramètres qui doivent être adaptés.
- la possibilité de prendre en compte les erreurs de modélisation en temps réel, lors de la réalisation de prévisions : pour une prévision en sites non jaugés, cela passe par l’assimilation des informations disponibles sur les sites voisins.

Ces deux points correspondent finalement à une même problématique d’assimilation de données par un modèle, pour le calage ou le recalage de ses paramètres. Ces points ont été abordés jusqu’à présent par des approches plus ou moins classiques en hydrologie. Les nouvelles compétences en assimilation de données variationnelle de type 4D-Var portées par Irstea, nous conduisent à vouloir appliquer ces méthodes à nos approches. L’objectif de cette thèse est donc de mettre en œuvre des méthodes d’assimilation de données performantes pour le traitement d’approches de grandes dimensions (modèle distribué de prévision hydrologique à l’échelle du territoire français).

Cette thèse, en sociologie, porte sur la restauration hydromorphologique et écologique des cours d’eau. Elle vise à étudier des projets de restauration dans deux bassins versants méditerranéens, celui de la Durance et celui des Gardons, de leur conception à leur réalisation jusqu’aux débats et controverses qu’ils peuvent susciter. Elle portera une attention toute particulière aux liens que les différents acteurs concernés par ces projets ont noués avec les rivières, notamment les riverains dont on sait encore trop peu de choses sur les pratiques, pour comprendre la valeur que tous ces acteurs leur accordent, et comment ils nouent des alliances ou s’opposent. Il s’agit d’un travail comparatif qui repose sur des méthodes qualitatives (entretiens et observation ethnographique complétés par un ou plusieurs focus-group). Véritable réflexion en termes de politiques de la nature, la thèse interrogera différents projets et leur sens qui dépassent très largement les enjeux techniques en ce qu’ils contribuent à des degrés divers à (re)créer un état de socionature particulier, plus ou moins désiré. Elle contribuera à la réflexion sur la pertinence, la robustesse et la légitimité locale des politiques de gestion des milieux aquatiques.

Dans un contexte de changement global, la gestion de la ressource en eau, entre acteurs aux objectifs parfois conflictuels, doit être revisitée. Des outils de modélisation et de simulation, destinés à la conduite d’analyses prospectives, sont actuellement développés à Irstea en partenariat avec les acteurs de la gestion de l’eau. Les processus hydrologiques sont relativement bien connus et des plateformes de modélisation et de simulation permettent de les simuler. Toutefois, avant de pouvoir produire des scénarios prospectifs pertinents, plusieurs améliorations sont nécessaires, notamment la prise en compte des rétroactions entre composantes physiques et sociales, pourtant déterminantes sur la quantification des usages de l’eau. La modélisation hydrologique distribuée permet de simuler les dynamiques hydrologiques d’un bassin versant en intégrant l’hétérogénéité spatiale du bassin et donc en permettant d’imaginer des boucles de rétroactions locales liées à l’activité anthropique. L’objectif de la thèse est de coupler un modèle hydrologique distribué existant à un modèle agent à construire, représentant les dynamiques sociales et pilotant les rétroactions locales liées à l’activité anthropique. Pour construire ce modèle agent, nous proposons d’utiliser la théorie de l’action située (qui donne un cadre pour décrire les actions et les décisions individuelles en se basant sur le concept d’affordance ) et le concept de stigmergie (qui permet de décrire les interactions indirectes entre acteurs). Dans ce cadre, la représentation de la prise de décision d’un ou plusieurs agents se base sur la définition de l’ensemble d’actions pouvant être réalisées à un moment donné. Ceci implique de se focaliser sur les variables d’intérêt de l’agent (variables perçues et variables de contrôle, y compris les variables hydrologiques) qui sont le plus souvent locales.
Ainsi, l’exercice de couplage entre le modèle agent et le modèle d’hydrologie distribué consistera en grande partie à définir ces variables d’intérêts des agents et à les relier aux variables d’états ou aux sorties du modèle hydrologique distribué. Cette liaison permettra de spécifier les rétroactions locales liées aux activités humaines mais aussi de disposer de sorties de simulation spatialisés correspondant à des variables d’intérêts pour les acteurs. Dans le cadre de cette thèse, nous nous limiterons aux secteurs d’activités principaux de deux bassins versants représentatifs de la Durance. Nous analyserons au fur et à mesure l’impact des rétroactions locales implémentées sur les sorties calculées à l’échelle du bassin. L’objectif est d’obtenir un modèle couplé, calibré sur les deux sous-bassins, que l’on puisse utiliser pour discuter des impacts des stratégies d’adaptations locales (principalement du secteur de l’irrigation qui constitue la plus grande demande en eau sur le bassin) sur le comportement global du système sous contraintes de stratégies définies à l’échelle du bassin (subventions, réglementations, ...).

Vendredi 18 mai à 11h en Salle Mosson, Hind OUBANAS a présenté : « Variational assimilation of satellite data into a full Saint-Venant based hydraulic model in the context of ungauged basins. Assimilation variationnelle de données satellitaires au sein d'un modèle Saint-Venant complet dans le cadre de bassins non instrumentés »

Page 5 sur 28

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer