2020 - La mise en place de systèmes de contrôle de gestion en réponse à la complexité institutionnelle : le cas de la régie des eaux de la Métropole de Montpellier - Bruno Camous

Bruno Camous a soutenu ses travaux de thèse de doctorat intitulés "La mise en place de systèmes de contrôle de gestion en réponse à la complexité institutionnelle : le cas de la régie des eaux de la Métropole de Montpellier" et dirigés par Madame Laetitia GUERIN et Madame Ariel EGGRICKX.

La soutenance a eu lieu le jeudi 09 juillet 2020 à 9h00, au MOMA (Institut Montpellier Management), Rue Vendémiaire, 34070 Montpellier, devant le jury composé de :
 
  • Mme Laetitia GUERIN-SCHNEIDER, INRAE, Directrice de thèse
  • M. Benjamin DREVETON, Université de Poitiers, Rapporteur
  • Mme Catherine KUSZLA, Université Paris-Nanterre, Rapporteur
  • Mme Ariel EGGRICKX, Université de Montpellier, Co-directeur de thèse
  • M. Gérald NARO, Université de Montpellier, Examinateur
  • M. Damien BO, Université Nice Sophia Antipolis, Examinateur
  • Mme Sylvie LUNA-HEINIMANN, Montpellier Méditerranée Métropole, Invitée

Résumé :
À l’heure actuelle, les études sur le rôle des outils de gestion comme vecteurs des logiques institutionnelles de l’organisation sont de plus en plus nombreuses. Toutefois, certains auteurs mettent en évidence le besoin d’élargir ces recherches en s’intéressant à la fois à un Système de contrôle de gestion (SCG) pris dans sa globalité, et à un environnement institutionnel complexe induit par la multiplication des logiques institutionnelles. Notre recherche porte sur le cas de la gestion en régie du service public de l’eau de la Métropole de Montpellier, qui présente la particularité d’être marqué par une forte complexité institutionnelle. Dans cette nouvelle régie, nous avons mené une rechercheintervention avec l’objectif d’élaborer les outils de pilotage en collaboration avec les équipes. Dans ce cadre, la thèse propose de caractériser les logiques et la complexité institutionnelles propres à ce terrain de recherche, pour apporter un nouvel éclairage sur le rôle du SCG comme réponse à la complexité institutionnelle. Les résultats de la recherche montrent que le processus de création du SCG favorise la combinaison de plusieurs stratégies de gestion des multiples logiques institutionnelles, entre recherche d’équilibre, de compartimentation et d’évitement. Au final, cette combinaison des stratégies vient renforcer l’aspect hybride du SCG et avec lui la capacité de l’organisation à s’adapter à son environnement institutionnel complexe.

 

Mots clés : complexité institutionnelle, contrôle de gestion, recherche-intervention, service public de gestion de l'eau potable.

Informations supplémentaires

  • Contact:

    Doctorant : Bruno Camous
    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • INFORMATION THESE:

    École Doctorale : 231 - Economie - Gestion (EDEG), Université de Montpellier
    Directeur de thèse : Ariel Eggricks (Montpellier Research Management)
    Encadrant : Laetitia Guerin-Schneider
    Date Début : 01/10/2015
    Date de soutenance : 09/07/2020

  • Equipe(s) de l'UMR concernée(s):
    OGEA - Outils et Gouvernance de l'Eau et de l'Assainissement
SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inrae

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer