2019 - Conception d’une démarche d’analyse et d’amélioration participative des performances de la fertigation en goutte à goutte pour la production maraîchère sous serre, cas de la commune d'El Ghrous au Ziban - Khalil Laib

Khalil LAIB a soutenu sa thèse de doctorat intitulée "Conception d’une démarche d’analyse et d’amélioration participative des performances de la fertigation en goutte à goutte pour la production maraîchère sous serre, cas de la commune d'El Ghrous au Ziban" le 22 ocotbre 2019 devant le Jury composé de :

 

  • M. CHABACA Mohamed Nacer Professeur, ENSA Alger Président
  • M. HARTANI Tarik Professeur, CU Tipaza Directeur de thèse
  • M. BOUARFA Sami Professeur, Irstea Montpellier Co-directeur de thèse
  • M. REGUIEG Lies Professeur, ENSA Alger Examinateur
  • M. HAMMANI Ali Professeur, IAV H II Rabat Examinateur
  • M. KUPER Marcel Professeur, Cirad Montpellier Examinateur


Résumé :
Tenir compte des conditions réelles de terrain pour évaluer la performance d’un équipement d’irrigation constitue un défi majeur pour les scientifiques. La difficulté de l’approche consiste dans la constitution des indicateurs mesurables reflétant la réelle performance de ces équipements. Avoir une bonne appréciation du niveau de performance d’un système d’irrigation constitue un premier pas dans son amélioration. De nombreuses méthodes de vulgarisation sont ainsi mobilisées, elles visent le transfert de l’expertise scientifique d’irrigation, produite en laboratoire, aux agriculteurs sur leur terrain. Ces méthodes de vulgarisation qui suivent un modèle linéaire, descendant trouvent leur limite. Ceci a laissé la place à une expertise d’usage construite localement sur le terrain à la suite aux interactions entre les acteurs locaux de terrain, conduisant ainsi à une diversité de pratiques agricoles, y compris d’irrigation et de fertilisation, entre les agriculteurs de profils différent. Cette diversité se traduit par des rendements variables (pour la tomate) de 55 à 110 Tonne par hectare. Cette thèse vient de mettre d’une part en question les approches conventionnelles d’évaluation de la performance d’irrigation et d’autre part le débat sur la méthode d’apprentissage adoptées pour la vulgarisation en agriculture.
Cette étude est menée sur un équipement d’irrigation localisé en gaines perforées de goutte à goutte, qualifié de « low-cost ». Cet équipement devient la technique principale pour l’apport d’eau et d’engrais aux cultures maraichères cultivées sous serre dans la région des Ziban dans le Sud-est de l’Algérie. Grace à la disponibilité de la terre, de l’eau et d’un climat favorable à la production précoce des maraichers, cette région a connu un boom agricole au cours des vingt dernières années. Ce boom était soutenu par un arrivé massif de jeunes agriculteurs, venant principalement du Nord, qui viennent à la recherche d’un avenir à partir des serres.
Ce travail a pour objectif d’analyser la performance de fertigation en goutte à goutte dans les conditions réelles des agriculteurs. Ceci en se basant sur une approche méthodologique innovante permettant la combinaison de l’expertise technique et d’usage. L’approche s’articule sur trois principaux axes : i) une co-analyse des pratiques avec les agriculteurs, ii) une analyse des effets des pratiques par la modélisation sur le plan hydraulique et agronomique et iii) une mise en oeuvre d’une démarche participative pour débattre et améliorer les pratiques de fertigation.
Ce choix méthodologique nous a permis de comprendre l’influence des facteurs externes sur la décision d’irrigation et de fertilisation des agriculteurs. A travers la modélisation, nous avons pu expliquer les effets de ces pratiques sur les cultures et en particulier sur les rendements.
Ce retour instantané des effets des pratiques sur le rendement donné par les modèles utilisés, à savoir Aquacrop et Pilote N, a constitué un outil pédagogique efficace, sa mobilisation a conduit trois quart des participants aux ateliers d’apprentissage à améliorer leurs pratiques de fertigation.


Mots clé : Performance, goutte à goutte, expertise technique, expertise d’usage, modélisation, démarche participative, fertigation, Biskra, Algérie. 

Unites de fertilisation lie au systme dirrigaton au goutte goutte Algrie 
 Photo : Unités de fertilisation lié au système d'irrigation au goutte à goutte, commune d'Elghrous, Biskra, Algérie

Informations supplémentaires

  • Contact:

    Doctorant : Khalil Laib
    Téléphone : +213 673 628 954 / +33 786 632 455
    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

  • INFORMATION THESE:
    École Doctorale : ENSA (Ecole Nationale Supérieure Agronomique) Alger
    Directeur de thèse : Mr Hartani Tarik (ENSA)
    Encadrant : Mr Sami Bouarfa (IRSTEA)
    Date Début : 16/01/2014
    Date de soutenance : 22/10/2019

     

  • Equipe(s) de l'UMR concernée(s):

    OPTIMISTE

SHARE
logo inrae

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer