Un puits-capteur dans une extension oasienne pour recharger la nappe superficielle durant les crues (Ghardaïa, Algérie) © Photo M. Kuper

T2GS - Transformations durables des eaux souterraines : enseignements communs des interactions entre les acteurs et les eaux souterraines

Des milliards de personnes dans le monde entier dépendent des eaux souterraines pour leur existence quotidienne. Toutefois, leur invisibilité rend les eaux souterraines notoirement difficiles à gouverner, ce qui complique également les efforts pour éviter leur épuisement ou la pollution.
puit ghard alg page
© Photo M. Kuper : Un puits-capteur dans une extension oasienne pour recharger la nappe superficielle durant les crues (Ghardaïa, Algérie)
 
 
Ce projet vise à étudier de manière comparative les initiatives prometteuses de personnes qui s'organisent autour des eaux souterraines dans les endroits où les pressions sur la ressource sont particulièrement fortes (Inde, Algérie, Maroc, États-Unis, Chili, Pérou, Tanzanie). Comme ces initiatives défient ou remettent souvent en question les idées reçues, l'hypothèse du projet est que ces initiatives contiennent des idées créatives sur les moyens de faire face aux tensions intrinsèques qui caractérisent la gouvernance des eaux souterraines : entre les intérêts individuels et collectifs et entre les intérêts à court terme et la durabilité à long terme.
 
En nous concentrant sur les pratiques en matière d'eaux souterraines - de connaissance, d'accès et de partage - nous combinons des données ethnographiques qualitatives des méthodes avec des connaissances en hydrogéologie et en ingénierie pour explorer les connaissances, les technologies et les institutions qui caractérisent ces initiatives. Notre l'objectif est d'énoncer et d'évaluer de manière normative leur logique et leur fonctionnement en vue de repérer les chevauchements ou les schémas qui leur permettent de servir de modèles de transformation pour la durabilité des eaux souterraines.
 
Cet effort s'inspire de théories sur l'eau comme étant à la fois sociale et naturelle, construit sur la récente étude critique des institutions, et est particulièrement sensible à la façon dont la distribution et l'utilisation des eaux souterraines sont médiatisées par des technologies. Notre objectif général est de créer des collaborations mondiales de recherche-action afin de générer de nouvelles inspirations pour réfléchir et traiter les interconnexions et les interdépendances entre les humains et les eaux souterraines.
 
 
 

Informations supplémentaires

  • Contact(s):

    Responsable du projet : Marcel Kuper
    Téléphone : +33 4 67 04 63 80
    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • En bref:

    Thématique / Domaine : Gouvernance des eaux souterraines
    Commanditaire : Belmont/Norface/ANR
    Organismes Partenaires : Université d’Amsterdam ; Université de Lancaster ; Université de Californie, Santa Cruz ; Cirad ; Université de Casablanca ; CREAD ; Stockholm Université ; SOPPECOM; ACWADAM
    Type de projet : Recherche
    Pays, Région d'étude : Inde, Algérie, Maroc, USA, Chili, Pérou, Tanzanie
    Date de début du projet : 01/11/2018
    Date de fin du projet : 30/06/2022

  • Productions:
    Productions liées au projet :
    - Articles : à venir
    - Thèse(s) : Amine SAIDANI
     
  • Equipe(s) de l’UMR concerné(s):

    Eaux Souterraines

SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inrae

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer