Comprendre les dynamiques hydrologiques des zones deltaïques aménagées dans une perspective de Gestion Intégrée des Ressources Naturelles - Christina Orieschnig

Les zones deltaïques sont parmi les plus productives et de la planète. Cependant, elles sont également confrontées à beaucoup de de pressions : des changements d’occupation du sol aux modifications du débit des rivières en raison du changement climatique et de la construction des barrages.

photo air terrain orieschnig© Photo aérienne terrain, C. Orieschnig, IRD

Prek Ag landscape1© Preks Ag Landscape, Venot J.P., IRD

 

C'est également le cas des plaines inondables du delta du Mékong, dans le sud du Cambodge. Ici, le paysage est caractérisé par des « Preks », des grands canaux relient le fleuve principal aux plaines inondables. Construits pendant la période du protectorat français, ils servent de vecteurs à la fois d'inondation et de drainage pendant l'inondation annuelle de la mousson. Elles constituent une contribution essentielle au maintien de la fertilité et de la productivité agricole des plaines inondables, qui dépend d'un équilibre délicat entre les processus hydrologiques et les décisions de gestion, en particulier l'irrigation. Ces dernières années, les agences internationales de développement ont réhabilité les Preks, afin d'accroître la résilience des systèmes de production locaux aux moteurs du changement.

 

 

plaine inond pg© Plaines inondées, C. Orieschnig, IRD

 

L'objectif de cette thèse est d'approfondir la compréhension des processus hydrologiques de ces plaines inondables aménagées - et de la manière dont la réhabilitation des Preks, les changements d’occupation du sol, les modifications du régime hydrologique du Mékong, et les facteurs liés au climat les affectent. En fin de compte, l'objectif est d'établir des liens entre ces processus et les services écosystémiques.

 

À cette fin, un modèle éco-hydrologique est en cours de construction sur  la plateforme OpenFLUID, afin de représenter le système actuel et de simuler des scénarios futurs. Ce modèle est basé sur un travail de terrain approfondi (l'installation de jauges d'eau et d'une station météorologique, entretiens avec les acteurs locaux), et sur des analyses de télédétection sur les schémas d'inondation et l’occupation du sol réalisées à l'aide des images Sentinel-1 et 2.

 

 

Mots clés : Mékong, hydrologie, modelisation numerique, OpenFluid, télédétection

Informations supplémentaires

  • Contact:

    Doctorant : ORIESCHNIG Christina
    Téléphone : 07 51 36 75 08
    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • INFORMATION THESE:

    École Doctorale : GAIA
    Directeur de thèse : Gilles BELAUD
    Encadrant : J.P. Venot et S. Massuel
    Date Début : 15/10/2018
    Date de soutenance : 31/10/2021 (demande de prolongation en cours pour cause de COVID)

  • Equipe(s) de l'UMR concernée(s):

    Socio-Hydro

SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inrae

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer