Gestion Hydraulique, Optimisation et Supervision des Transferts d’Eau (GHOSTE)

L’équipe GHOSTE ("Gestion Hydraulique, Optimisation et Supervision des Transferts d'Eau") mène des recherches sur la gestion des systèmes hydrauliques à surface libre tels que les canaux d’irrigation, les rivières, fleuves et réseaux d’assainissement. Les disciplines mobilisées sont l’hydraulique, l’hydrologie, l’optimisation, l’automatique et l’assimilation de données. L’échelle d’espace va de l’ouvrage local (prise d’eau, seuil, vanne) jusqu’au bassin versant. L’échelle de temps va de la minute à quelques mois. Cette équipe est composée d’une dizaine de chercheurs, doctorants, ingénieurs et techniciens.

 

Photo1 Ghoste Le terme "Optimisation" fait référence à diverses problématiques, comme par exemple l'optimisation des tours d'eau sur un périmètre irrigué, l'optimisation des paramètres de contrôleurs automatiques, mais aussi la conception optimale d'infrastructures (choix et positionnement d'ouvrages de régulation, dimensionnement de canaux, etc.), ou le positionnement optimal de capteurs. La gestion des barrages met également en œuvre des approches par optimisation déterministe ou stochastique.

 

 

 

Photo5 GhosteLe terme "Supervision" fait référence à des travaux déjà réalisés conduisant à l'interfaçage de notre logiciel de modélisation hydraulique SIC2 avec le superviseur du canal de GignacPhoto4 Ghoste (Projet CPER et GIS Gignac).

Ce terme souligne aussi la problématique d'utilisation temps réel de données mesurées sur le terrain et de leur exploitation pour la gestion, via des techniques d'Assimilation de Données. Cette gestion inclut la détection de défauts ou pannes, la reconstitution d'entrées non mesurées, la reconstitution d'états internes nécessaires par exemple pour la commande par retour d'état, etc.

 

Photo3 GhosteLes données exploitées peuvent provenir de mesures in-situ, ou d’informations spatiales (futur satellite SWOT, mission CNES-NASA).

 

 

 

 

 

Photo6 GhosteLe terme "Transfert d'Eau" signifie que les systèmes qui nous intéressent ne sont pas seulement les canaux d'irrigation, mais également les rivières ou fleuves naturels (Projets Lez, Adour, Niger, Sénégal, Seine, Rhône, Garonne, etc.), les réseaux en charge, les réseaux d'assainissement (Projet avec Degremont sur la station d'Achère), les bassins versants (Projet ClimAware, Lez), voir des systèmes exotiques (Projet Stade d'Eau Vive de Pau avec le BE Eléments, Fontaine de Nîmes avec la Saur). Ces divers systèmes intéressent l’équipe GHOSTE à partir du moment où il y a des ouvrages mobiles (barrages, vannes, seuils, pompes, etc.) et donc une problématique de gestion. Dans ces objectifs généraux il est tenu compte en particulier des spécificités liées au contexte des aménagements hydro-agricoles.

 

 

Photo7 GhosteEn support de ces recherches, pour les transférer et les valoriser ainsi que pour la formation et l’enseignement l’équipe GHOSTE développe des logiciels de simulation. Un outil privilégié est le logiciel SIC2 (Simulation Intégrée des Canaux et de leur Contrôle, http://sic.g-eau.net). Photo2 GhosteD’autres logiciels sont OSIRRIS pour l’optimisation des tours d’eau, TGR-GRP pour la prévision opérationnelle des crues.

 

 

 

 

 

SHARE

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer