Gouvernance et allocation de l’eau multi-niveaux dans l’Etat du Ceará, Brésil - Daniela Michelle Henriquez Encamilla

L'État de Ceará au Brésil dépend principalement des ressources en eau stockées dans ses réservoirs ("açudes"). Si la plupart des açudes sont privés et relativement petits, les plus grands sont généralement communautaires ou publics.

 img1 web© Daniela Henriquez E. : Périmètre irrigué "Morada Nova" après la coupure d'eau du barrage de Banabui. A gauche, zone abandonnée et non plus irriguée et à droite, culture de riz irriguée avec l'eau du puits

 

 
 

La question de la répartition équitable de l'eau au sein d'un sous-bassin versant implique des problèmes hydrologiques, environnementaux et politiques complexes qui dépendent de la configuration spatiale et des interdépendances entre ces réservoirs. Mais la répartition de l'eau se raisonne aussi au niveau de l'Etat car la région métropolitaine de Fortaleza, qui concentre la moitié de la population et 85% de son activité économique, dépend largement des transferts en provenance du bassin du Jaguaribe.

 

 

img2 web© Daniela Henriquez E. : Une partie du "Canal do Trabalhador" (Canal du travailleur). Infrastructure destinée à fournir de l'eau à la ville de Fortaleza. Il a été construit en 1993 comme mesure d'urgence pour éviter une coupure d'eau dans la ville
 
 

 

Au vu de ces interdépendances, l'objectif de cette thèse est de comprendre quelles stratégies d'adaptation sont mises en œuvre par l'État et les acteurs locaux, en particulier les agriculteurs selon les types de systèmes agricoles existants, pour allouer l'eau en période de pénurie et comment ces différents types de réponses impactent la disponibilité et la distribution socio-territoriale des ressources en eau.

 

Pour ce faire, nous étudierons la distribution spatiale et sociale des coûts et bénéfices et du risque associés aux régimes de gestion de l'eau. Cela nous conduira à analyser plus en détail l'articulation entre les arrangements locaux et le système formel des droits d'eau (outorgas), ainsi que le fonctionnement et les transformations des comités de bassin pour l'allocation de la ressource.

 

Cette thèse s'interrogera également sur la manière dont les différents types de systèmes agricoles irrigués ont répondu aux récentes pénuries d'eau en fonction de leurs caractéristiques hydriques, sociales, politiques, économiques et territoriales.

 

Mots clés : Gouvernance de l'eau, allocation de l'eau, pénurie d'eau, sécheresse, comités de bassin

 

 

Informations supplémentaires

  • Contact:

    Doctorant : Daniela Michelle HENRIQUEZ ENCAMILLA
    Téléphone : +33 671135585
    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • INFORMATION THESE:

    École Doctorale : GAIA
    Directeur de thèse : François Molle
    Encadrant : Veronica Mitroi
    Date Début : 01/09/2022
    Date de soutenance : XX/XX/2025

  • Equipe(s) de l'UMR concernée(s):

    Socio-Hydro

SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer