2021 - Étude socio-hydrologique de la sebkha Kelbia en Tunisie centrale : évolution de la ressource en eau et trajectoires d’adaptations aux changements globaux - Amal Sebai

mesures aubePhoto : Mesure du niveau piézométrique de la nappe profonde dans un puits, Sebkha Kelbia, Tunisie centrale, ©Damien Aube

 

 

 

La sebkha Kelbia, située en Tunisie centrale, constitue une vaste dépression topographique de 130 km2 de superficie. Elle représente le réceptacle principal d’un grand bassin versant drainant l’ensemble des eaux des crues des oueds Zeroud, Nebhana et Merguellil. La sebkha Kelbia joue un rôle important dans la compréhension du fonctionnement hydrologique du bassin Merguellil et elle représente une composante hydrologique importante dans les bilans qui visent à prédire l’évolution de la ressource souterraine dans la Tunisie centrale puisqu’elle est considérée comme le principal exutoire du vaste aquifère plioquaternaire de la plaine de Kairouan. La forte chute des niveaux piézométriques observée depuis 40 ans dans l’aquifère de Kairouan due à l’activité humaine dans le bassin Merguellil peut modifier l’équilibre de ses relations surface-souterrain. La construction des aménagements hydrauliques sur les trois oueds (barrages de Nebhana, Sidi Saad et El Haouareb) en amont du bassin versant de la sebkha kelbia a engendré un changement en son régime hydrologique.

En effet, la diminution des apports liquides au niveau de la sebkha entraîne une augmentation de la salinité, une prolifération des plantes halophiles et un changement des états de surface de la sebkha. Ceci peut être à l’origine d’une réduction significative de la recharge à travers la sebkha. Cette thèse a pour objectifs de comprendre l’évolution des interactions entre le régime hydrologique de la sebkha Kelbia et les changements en surface (en lien ou non avec les activités humaines) en étudiant les processus de fonctionnement hydrologique et les dynamiques des échanges surface-souterrain. Ainsi, l’un des objectifs de la thèse est de redéfinir le rôle hydrologique de la sebkha dans le bassin de Merguellil en mettant en question son rôle d’exutoire de l’aquifère de la plaine de Kairouan. Une hypothèse émise dans les études du bilan hydrologique régional mais qui peut être nuancée. Des réflexions seront apportées sur l’impact de l’évolution de la sebkha Kelbia sur les décisions des gestionnaires à l’égard de la gestion des ressources en eau en Tunisie centrale. L’originalité méthodologique de cette thèse repose sur la combinaison de multiples sources d’information (biophysiques et sociales) pour produire une analyse considérablement plus fine de l’évolution de la ressource.

 

Mots clés : eaux souterraines, géochimie, télédétection, enquêtes, modélisation

Informations supplémentaires

  • Contact:

    Doctorant : Amal Sebaï
    Téléphone : 0021627357639
    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • INFORMATION THESE:
    École Doctorale : GAIA ; Spécialité : STE - Sciences de la Terre et de l'Eau ; Discipline : Sciences de l'Eau
    Directeur de thèse : Christian Leduc (IRD)
    Co-directeur de thèse : Jamila Tarhouni (INAT)
    Encadrants : Sylvain Massuel ; Jeanne Riaux
    Date Début : 2016
    Date de soutenance :
SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inrae

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer