Réflexion collective sur des méthodes de priorisation des problèmes dans le diagnostic participatif - 04 mars 2015

Contexte : Comme praticiens des démarches participatives, dans nos interventions sur le terrain au moment de faire un diagnostic avec les acteurs nous nous retrouvons souvent avec une longue liste d’enjeux/de sujets à traiter/de problèmes à adresser. Typiquement, nous demandons aux participants d’en prioriser quelques uns qui pourrons ensuite être traités par le projet. Cette priorisation peut se faire par différentes méthodes (vote par gommettes, échelle de consensus…) mais elle porte toujours un risque d’écarter les problèmes/sujets pertinents mais faiblement représentés.

 

Nous proposons de mener une réflexion collective sur comment améliorer la méthode de choix de sujets/problèmes à traiter par un projet, lorsque on fait le diagnostic avec les acteurs pendant un atelier participatif. Quels critères de choix proposer ? Par qui ? Comment ? Comment dégager ce qui est « prioritaire » ?

Objectif de la communauté de pratique : 1. Mener une réflexion critique sur méthodes déjà utilisées. 2. Proposer des méthodes alternatives.

Cette session de la communauté de pratique initiera un cycle de sessions où nous revisiterons différents éléments typiques de nos interventions et nos choix méthodologiques afin d’avancer dans notre réflexion et notre pratique de démarches participatives.

Organisateurs : Ola Dolinska et Jean-Emmanuel Rougier (Lisode)

Participants: Lætitia Guérin-Schneider et Dominique Rollin (IRSTEA G-Eau) ; Michel Etienne (INRA Avignon) ; Mathieu Dionnet, Amar Imache, Elsa Leteurtre, Azza Challouf, Ola Dolinska et Jean-Emmanuel Rougier (Lisode) et par Skype : Anne Dray et Patrick Weber (UTH Zurich)

Pour en savoir plus : http://www.particip.fr/reflexion-collective-sur-des-methodes-de-priorisation-des-problemes-dans-le-diagnostic-participatif/

SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inrae

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer