Qu’est-ce qu’une bonne eau ? Assemblages institutionnels et matériels : circuler entre les différents savoirs sur l’eau sur terres coutumières en Nouvelle-Calédonie - Olga Peytavi

Cette thèse en anthropologie s’intéresse aux différents savoirs sur l’eau en Nouvelle-Calédonie et comment ils dialoguent ensemble dans un contexte colonial et de revendications autochtones.

img1 verre eau web © O. Peytavi : Verre d’eau du robinet du réseau AEP après une nuit de pluie , Vieux-Touho, Juillet 2022

 

 

En partant des chemins que prend l’eau dans des localités spécifiques au plus proche des habitants, cette thèse illustre les tensions qui émanent des frictions entre la complexité de l’organisation institutionnelle en Nouvelle-Calédonie et les usages locaux de l’eau. Ces tensions émergent autour de question comme la pollution, l’accès à l’eau, les endroits sacrés de l’eau.

 

 

 

 

img2 vieux captage web © O. Peytavi : Vieux captage abandonné par la mairie et réutilisé par la Daoulo à famille Vieux Touho pour leur usage personnel, Juillet 2022

 

 

D’autant plus qu’en Nouvelle-Calédonie, la terre est répartie en trois domaines légaux avec chacun différentes règles autour de la gestion de l’eau : le domaine privé, le domaine public et le domaine coutumier, qui ne sont pas régit par les mêmes lois. Les terres coutumières ont été restituées à la population kanak depuis les années 80 et font partie du processus de décolonisation négociée encore en cours actuellement. Les rivières qui coulent sur terres coutumières ne sont pas sous le même régime légal que les rivières sur domaine publique.

 

 

 

img3 fontainiers web © O. Peytavi : Les fontainiers en train de nettoyer les chambres à vannes du captage de Tiwae à l’aide d’un balais pour enlever les saletés, Août 2022

 

 

Aussi le but premier de cette thèse est d’identifier, rapporter et mettre en valeur les différents savoirs autour de l’eau en partant de la notion de qualité. En effet, il apparait que la notion de qualité n’est pas si claire pour tout le monde. Deux visions semblent cohabiter : la vision de santé publique de qualité de l’eau par rapport à une approche holistique et cyclique qui comprend non seulement l’eau et sa matérialité, mais également son environnement humain et non-humain.

 

Cependant il ne faut pas comprendre ces deux notions comme étant séparées. Elles naviguent constamment l’une vers l’autre au sein des pratiques locales. Cette recherche choisie d’illustrer comment ces différents savoirs s’assemblent, se désassemblent, se frottent les uns avec les autres. Elle s’appuie sur le bricolage quotidien des individus pour faire ressortir le dialogue entre ces différents savoirs sur l’eau.

 

Mots clés : Gouvernance de l’eau, Nouvelle-Calédonie, Gestion de l’eau, Prendre soin de l’eau, Kanaky, Bricolage quotidien

Informations supplémentaires

  • Contact:

    Doctorant : Peytavi Olga
    Téléphone : 0651227497
    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • INFORMATION THESE:

    École Doctorale : ED60
    Directeur de thèse : Pierre-Yves Le Meur
    Encadrants : Caroline Lejars et Séverine Bouard
    Date Début : 31/12/2021
    Date de soutenance : XX/XX/2024

  • Equipe(s) de l'UMR concernée(s):

    Socio-Hydro

SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer