There is no translation available.

En réponse à une demande des gestionnaires publics du fleuve Niger au Mali, une expertise collégiale avait été réalisée en 2007 par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’Institut malien d’Economie Rurale (IER) avec le soutien du Fonds Européen pour le Développement (FED), de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), de la Coopération technique allemande et du Ministère français des Affaires Étrangères. Cette expertise avait pour objectif principal de déterminer comment garantir un partage équitable des ressources en eau du fleuve vis-à-vis des usagers, respectueux de l’environnement et favorable au développement des responsabilités locales.

 

Une décennie après cette première expertise, où en sont les préoccupations initiales des gestionnaires publics du fleuve Niger ? Les recommandations formulées par les experts en 2007 ont-elles été suivies d’effet ? Quelles nouvelles connaissances scientifiques, quels nouveaux aménagements de taille conséquente et quelles nouvelles activités anthropiques concernant le fleuve Niger doivent être prises en compte aujourd’hui pour actualiser les résultats de l’expertise de 2007 ?

C’est dans ce contexte que l’Agence Française pour le Développement (AFD) a identifié la nécessité d’actualiser les analyses et recommandations de l’expertise collégiale de 2007 et commandité cette étude à l’IRD.

 

II n’entre pas dans la fonction de l’IRD de dresser pour les pouvoirs publics des « projets d’action » : les choix d’action sont éminemment politiques, ils font appel à d’autres données, extérieures au monde scientifique. Les auteurs de ce travail entendent, plus modestement, contribuer à rassembler sur un sujet donné les connaissances disponibles dans la littérature spécialisée, à en dégager la portée dans le cas spécifié, à distinguer les conclusions fermes sur lesquelles les scientifiques peuvent se mettre d’accord, à identifier les points encore controversés et préciser les domaines sur lesquels les travaux disponibles sont insuffisants pour en tirer quelque conclusion pratique que ce soit.

 

Cette étude porte sur le fleuve Niger dans sa partie malienne, en particulier le Niger Supérieur et son principal affluent, le Bani ; plus ponctuellement, certains développements concernent le Delta Intérieur du Niger (DIN) et la partie malienne du Niger Moyen. Les informations présentées ici ne sont probablement pas exhaustives : certaines de ces informations, inédites, ont été élaborées pour les besoins de l’étude alors que d’autres sont extraites d’articles scientifiques, d’ouvrages de synthèse et de rapports d’étude, parfois relativement anciens. Elle concerne non seulement le fleuve lui-même dans les limites citées ci-dessus, mais également le socio-écosystème que constituent le fleuve et son bassin. Elle s’efforce, à travers des éléments pertinents relatifs aux évolutions récentes du contexte du fleuve, d’apporter un éclairage sur les réalités actuelles du fleuve et de son avenir à court et moyen termes.

 

Télécharger le résumé exécutif et le rapport final ci-contre...

There is no translation available.

Floodam-agri est une librairie développée en langage de script R qui permet de construire des fonctions de dommage aux inondations pour les parcelles cultivées. Le dommage est assimilé à la perte de valeur ajoutée en fonction des perturbations induites par les inondations et les stratégies suivies par les exploitants. Il tient compte de la saisonnalité au travers des cycles végétatifs et des itinéraires techniques.
 
Floodam-agri repose sur une décomposition des parcelles en 4 grandes composantes (sol, matériel végétal, récolte, équipement).
 
Floodam-agri contient une bibliothèque de fonctions de dommage élémentaires pour ces composantes, pour une cinquantaine de cultures types, qui ont été construites en partenariat avec des experts dommages intervenant dans les processus d'indemnisation assurantielle.
 
Les possibilités offerts par floodam-agri sont notamment :
  • la création d'une fonction de dommage pour une culture donnée ;
  • la création de fonction de dommage pour une typologie de culture (comme celle du RPG) ;
  • l'adaptation de ces fonctions de dommage à des contextes particuliers.
 
Floodam-agri est l'outil qui a été utilisé pour les fonctions de dommages nationales aux cultures préconisées par le MTES.
There is no translation available.

floodam overview uk
 
 
 
Floodam est une librairie développée en langage de script R qui permet de construire des fonctions de dommage aux inondations pour les enjeux localisés dans des bâtiments (logements, activités économiques notamment). Le dommage est assimilé au coût de remise en situation avant l'inondation (nettoyage, réparation, remplacement).
 
 
Floodam contient une bibliothèque de fonctions de dommage élémentaires pour ces composantes élémentaires, qui ont été construites en partenariat avec des experts bâtiments et des experts dommages intervenant dans les processus d'indemnisation assurantielle.
 
 
 
 
Les possibilités offertes par floodam sont notamment :
 
  • la création d'une fonction de dommage pour en enjeu bâti particulier ;
  • la création de fonction de dommage pour une typologie d'enjeux bâtis ;
  • l'estimation de l'efficacité de mesures de réduction de la vulnérabilité (système de protection ou adaptations des matériaux de construction) ;
  • l'estimation des incertitudes des fonctions de dommage en fonction de la nature des matériaux.
Floodam est l'outil qui a été utilisé pour les fonctions de dommages nationales aux entreprises préconisées par le MTES.
There is no translation available.

Ce Post-doctorat en sciences sociales qui associe le LISIS à Paris (Gabrielle Bouleau) et l’UMR G-EAU à Montpellier (Christelle Gramaglia) permettra d’enquêter sur les modes de gouvernance de la qualité des eaux de baignade à Paris et Berlin ainsi que sur les pratiques fluviales dans les deux villes. Le candidat ou la candidate devra impérativement parler Français et Allemand.

 

Le ou la candidat(e) participera au projet H2020 Digital Water Cities qui vise, plus largement, à accompagner la conception d’interfaces digitales permettant la diffusion d’informations sur la qualité de l’eau en temps réel.

 

Durée du contrat : 13 mois

Début du contrat : 1er octobre 2020

Tous les détails pour candidater sont donnés dans le fichier que vous pouvez télécharger ci-contre.

There is no translation available.

Claire Dedieu est lauréate du Prix de thèse 2020 des Collectivités territoriales du GRALE, avec le soutien de la MNT.

Elle obtient le 2e Prix pour ses travaux de thèse en Sciences Politiques intitulés "Quand l’État se retire. La suppression de l’ingénierie publique dans le domaine de l’eau".

Cette thèse a été réalisée sous la direction d'Emmanuel Négrier avec un co-encadrement de Sylvain Barone.

Ses travaux ont été considérés d'une grande qualité et reconnus riches et novateurs en matière de recherche.

There is no translation available.

Séminaire le lundi 29 juin de 13h30 à 14h30 Webinaire Nils Ferrand (INRAE)

"(Faire) Participer pour créer et engager des transitions. Exemple de participation intégrative avec cooplaage"

Dr. Nils Ferrand leads the CoOPLAaGE R&D program, which develops and implements internationally a set of innovative participatory methods to support multi-level management and governance of water and territories, between communities, policy makers and experts. Since 1993, in 40+ countries, he has steered action-research projects supporting governments, institutions and NGOs in adapting their decision processes and organizations. He has designed, validated and transferred new participatory tools for co-designing governance procedures (PrePAR), integrative planning (COOPLAN), participatory modeling kits to customize games for co-management & policy (Wat-A-Game), policy framing and multi-impact monitoring and evaluation (ENCORE).

Tools are physical (on-board) but computer versions are also made available online. He has also a background in water (IWRM, scarcity, irrigation, reuse, WASH, floods, hydromorpho., ecos. services) & environmental sciences, complex systems modelling, artificial intelligence (decision support), socio-environmental engineering, social impact assessment and social simulation, policy integration and international project development. He has worked for UN-DESA, World Bank CMI, OECD, IWMI, ILRI, IFAD, AFD, GIZ, CGIAR, Eur. Comm, EuropAid, ABN, AERMC, EPAMA, CIRAD, FR Ministries of Agriculture and Environment, Govt of Tunisia, Sénégal, Kiribatis, Costa-Rica, Mozambique, New-Caledonia, Regions of Occitanie, Rhône-Alpes, Britanny and many other Water organizations and management authorities. He is currently senior researcher (CR-HC) at IRSTEA, the FR. Nat. Res. Inst. for Sc. and Tech. for Environment and Agriculture, in the Water Management, Actors & Uses (G-EAU) joint laboratory in Montpellier, France. He coordinates or works in 6 funded projects, supervises the CoOPLAaGE group and teaches up to 220h/year in international MSc & executive courses, after developing the “Terr’Eau & co”

50h online course on water & land participatory management. He has supervised more than 90 engineers, post-docs, PhDs and MSc.

 

Connexion à la conférence Connexion depuis un terminal individuel (Windows, OS X, tablette, smartphone ...) http://desktop.visio.renater.fr/scopia?ID=723334***7060&autojoin

Manuel d'installation de Scopia Desktop doc_scopia_desktop-fr.pdf<https://renavisio.renater.fr/files/doc_scopia_desktop-fr.pdf>

IP 194.214.202.146  - Téléphone ou RNIS +33 (0)9 88 83 00 07 SIP

sip:This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. H.323

h323:This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Numéro de la conférence 723334 (terminer par #)  - Code d'accès 7060 (terminer par #)

Page 1 of 31

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer